225 ans après … une amitié républicaine franco-irlandaise qui perdure


A l’heure où les valeurs républicaines et les idéaux des Lumières sont trop souvent bafoués, il est primordial de les réaffirmer. Les derniers évènements, à commencer par nos écoles meurtries, nous rappellent la nécessité de défendre nos valeurs démocratiques et notre République. Un récent déplacement en Irlande nous a permis de resserrer les rangs autour de ces valeurs, au-delà de nos frontières.

L’amitié franco-irlandaise rime depuis 225 ans avec soif de liberté et d’indépendance : dans les pas de la Révolution française, les Irlandais ont défendu leurs libertés fondamentales et l’espoir d’un lendemain démocratique. Liées par leur histoire et leurs combats, la France et l’Irlande sont aussi liées par leur avenir et c’est ce à quoi nous avons travaillé lors de ce déplacement.

Car nos liens déjà forts doivent continuer de se développer. La France étant le plus proche voisin de l’Irlande membre de l’Union européenne, il est essentiel pour nos deux pays de renforcer nos relations et notre coopération dans tous les domaines. Nous en avons notamment discuté avec les parlementaires irlandais et la communauté française que nous avons eu le plaisir de rencontrer.

Coopération universitaire, pour commencer : il y a une réelle volonté commune de développer les échanges universitaires et scientifiques entre nos deux pays et à travers l’Europe, tout comme les doubles diplômes entre nos universités, ainsi que la Francophonie – dont est membre l’Irlande – plus largement. Le français est la première langue étrangère enseignée en Irlande, et la France la première destination Erasmus des étudiants irlandais, quand l’Irlande est la quatrième destination Erasmus des étudiants français. Le développement de cette coopération dispose donc déjà de bases très solides, ce dont je me réjouis avec vous sans qui ces liens ne seraient pas aussi forts !

Coopération énergétique, ensuite : en matière de transition, les liens franco-irlandais sont primordiaux. Les ministres français et irlandais de la transition énergétique ont donc signé lors de cette rencontre une déclaration d’intention commune sur la coopération en matière de transition énergétique. Dans la perspective de décarboniser nos sociétés, la France et l’Irlande coopèrent étroitement pour développer les énergies renouvelables sur terre et en mer, et en réduire les coûts. A cette occasion, la Première ministre n’a pas manqué de célébrer le début de la construction du Celtic Interconnector entre la France et l’Irlande, première liaison électrique directe entre l’Union européenne et l’Irlande. 

Dans cet esprit de renforcement des relations franco-irlandaises, les liens inestimables que les Français d’Irlande contribuent à tisser entre la France et l’Irlande ont été mis à l’honneur lors de la réception organisée pour la communauté française au musée de l’émigration irlandaise (EPIC), point d’orgue de cette journée. Les engagements de chacune et de chacun d’entre vous sont essentiels dans nos relations bilatérales, dans la promotion de la Francophonie, et dans le développement de notre coopération économique, culturelle et scientifique. Merci !


Articles similaires

Création et référencement du site par Créer un site internet d'homme politique

Connexion