Alexandre Holroyd
Alexandre Holroyd

France relance : un plan ambitieux pour préparer la France de 2030

Blog

La pandémie nous a frappé au moment où les premiers résultats économiques de notre politique en matière d’emploi, de baisse du chômage et de pouvoir d’achat commençaient à faire effet : le rythme de création d’emploi était à un niveau jamais vu depuis 10 ans, l’industrie se remettait à créer de l’emploi (une première en 17 ans), nous observions la plus forte progression du pouvoir d’achat des ménages depuis 17 ans. La crise nous force donc à rebondir et à nous réinventer. Saisissons cette crise comme une opportunité pour nous accorder sur les grands enjeux sociétaux du siècle et transformer en profondeur notre pays !

Depuis le début de l’épidémie, le Gouvernement est pleinement mobilisé pour faire face et protéger le pays des conséquences économiques et sociales de la crise de la Covid-19. Ces six derniers mois, nous avons voté plusieurs plans d’urgence pour aider les Français en difficulté et les secteurs les plus touchés par la crise, ce qui a permis d’amortir le premier choc. Avec la rentrée, même si le virus circule toujours, il est temps que le pays se tourne vers l’avenir. Le Premier ministre a donc présenté le 3 septembre 2020 le plan “France Relance”, une feuille de route pour la refondation économique, sociale et écologique du pays. L’objectif: bâtir la France de 2030.

Nous y mettons les moyens : 100 milliards d’euros seront déployés dont 40% seront financés par l’Union européenne. Pour vous donner une idée ce que représente ce montant historique, c’est quatre fois plus que le plan de relance de 2008, c’est un tiers du budget de l’Etat et c’est également le plan de relance le plus massif annoncé à ce jour parmi les pays européens en proportion de la richesse nationale. Trois priorités sont au cœur de France Relance : la transition écologique, la cohésion sociale et territoriale, et la compétitivité et souveraineté de notre économie

France relance c’est, d’abord, la priorité donnée au climat et à la biodiversité. Nous nous fixons comme objectif d’être la première grande nation décarbonée européenne, et nous investissons pour y arriver 30 milliards d’euros directement fléchés vers la transition écologique ; soit un tiers du plan de relance. Les chantiers sont nombreux : rénovation énergétique, transports, transition agricole, économie circulaire… Nous faisons le choix d’investir dans la rénovation énergétique des bâtiments sur tout le territoire (4 milliards pour les bâtiments publics, 2 milliards pour les logements privés, 500 millions pour les logements sociaux et 200 millions pour les PME et TPE). Nous investirons également 1.2 milliards d’euros dans une alimentation de qualité pour tous, dans une agriculture saine, dans un retour au local. Nous relèverons le défi de l’énergie et des technologies en investissant dans l’hydrogène vert (2 milliards), dans les technologies vertes (3,4 milliards) et dans la décarbonation de notre industrie (1,2 milliards). Cet engagement de 30 milliards d’euros est à la hauteur de celui réclamé par les experts pour réussir à atteindre, notamment, les objectifs fixés par les accords de Paris.

France Relance, c’est aussi un investissement massif en faveur de de notre tissu économique. Afin de rendre notre économie plus compétitive et plus souveraine dans les secteurs stratégiques, 34 milliards d’euros de ce plan de relance seront destinés à nos TPE, PME, ETI et grandes entreprises partout sur le territoire.

Enfin, 35 milliards d’euros du plan de relance seront consacrés à la lutte contre le chômage et l’investissement dans les compétences, pour préparer les emplois de demain.
Un « Plan jeune » de 6,7 milliards avec des aides à l’embauche, à la formation et des emplois aidés sera mis en place. Nous finançons également la montée des compétences pour faire de cette crise une opportunité avec 900 millions investis dans un programme d’investissement pour la formation et 1 milliard pour France compétence et Pôle emploi.

La mise en œuvre de ce plan sera suivie très méticuleusement et un suivi rigoureux de l’avancement du Plan sera effectué pour que chaque euro du Plan de relance soit véritablement utile à la France. Nous relèverons le défi que cette crise nous impose, et nous en ressortirons encore plus fort, j’en suis persuadé.


Articles similaires

Réalisation & référencement Créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.