Alexandre Holroyd

Blog

Fin février, je suis allé à la rencontre de nos concitoyens résidant en Ecosse, à Glasgow et à Édimbourg. Au-delà de mes échanges avec la communauté française, ce déplacement m’a permis de rencontrer les autorités écossaises afin d’échanger sur les droits des citoyens Européens en Ecosse et au Royaume-Uni dans le contexte du Brexit.

J’ai rencontré le ministre du commerce du Gouvernement écossais, Yvan McKee, avec qui nous sommes revenus sur les liens économiques forts qui existent entre la France et l’Ecosse. J’ai également échangé avec Ewan Crawford, le conseiller de Nicola Sturgeon, Première Ministre d’Ecosse, sur les questions européennes. Nous nous sommes entendus sur l’importance de préserver la coopération étroite entre la France et l’Ecosse, d’une part, et de tout faire pour faciliter la préservation des droits des citoyens européens, d’autre part.

Je me suis entretenu avec la Lord Provost de Glasgow, Eva Bolander, de nationalité suédoise, qui est la première européenne à être élue à cette fonction. Mme Bolander partage nos préoccupations envers la préservation des droits des Européens. Je sais que je peux compter sur le soutien de la ville de Glasgow pour aider les citoyens européens qui s’y trouvent !

J’ai également pu mesurer la vitalité de nos échanges économiques en visitant le centre de Thalès à Glasgow, fleuron de l’industrie française qui emploie certains de nos compatriotes en Ecosse.

Ce déplacement a enfin été l’occasion d’organiser deux Grands Débats nationaux avec la communauté française, à Édimbourg et Glasgow. Je me réjouis du succès de ces événements, durant lesquels nous avons débattu plus longtemps que prévu, avec à chaque fois plus de soixante participants. Les Français d’Ecosse l’ont montré ; ils sont engagés, avides de démocratie et d’échanges démocratiques. Suite à cette visite, des participants au premier débat de Glasgow ont souhaité en organiser un autre sur la transition écologique : toutes mes félicitations et mes encouragements aux organisateurs !

Enfin, j’ai également eu l’occasion de m’exprimer lors d’une cérémonie de citoyenneté organisée par Monsieur le Consul Emmanuel Cocher. Écouter les récits de ces nouveaux Français fut particulièrement émouvant. Alors que chacun raconte son parcours, son combat pour acquérir la nationalité, nous comprenons alors une chose : être Français reste une chance, qu’il convient de chérir.


Articles similaires

Réalisation & référencement Créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.