Alexandre Holroyd

Revue de presse

Portrait réalisé par Le Petit Journal à l'occasion de mes 5 premiers mois de mandat. 

Que se passe-t-il dans votre tête à l’annonce des résultats du second tour ? 
Déjà, ce n’est pas une victoire individuelle, mais collective. Nous nous sommes battus avec En Marche pendant des mois. Le résultat de la présidentielle a été fabuleux et puis, dans la continuité, il y a eu les législatives, moment fort pour moi évidemment. Ce n’est pas le soir même que l’on prend vraiment la mesure des choses, mais plutôt lorsqu’on rentre au Palais Bourbon. En son temps, Tony Blair a très bien exprimé ce sentiment : «Tu sens la main de l’Histoire sur ton épaule». Pour moi, c’est à plus petite échelle évidemment, mais la responsabilité de tout ce que nous nous sommes engagés à faire pendant la campagne est bien là. 


On dit que vous avez pris le premier Eurostar pour Paris dès le lendemain matin ?
J’étais porté par la dynamique du moment. Je suis parti à 5h30 le lundi pour Paris. J’aurais pu partir le mardi ou le mercredi, c’était juste un peu de zèle de ma part (sourire), mais mon souhait était d’avoir le plus de temps possible pour prendre mes repères, une semaine avant mon entrée en fonction officielle. 


J’imagine ensuite que tout s’enchaîne très vite...
Effectivement, beaucoup de choses pratiques s’imposent immédiatement à vous, comme recruter des collaborateurs. Trois personnes travaillent avec moi aujourd’hui. Puis l’Assemblée se structure. Il faut élire le président, le vice-président, les présidents de groupes, de commissions... avec la volonté d’aller vite pour réformer le pays, de mettre en place notre programme et surtout de tenir nos engagements. Il y a déjà du concret avec les lois portant sur le rétablissement de la confiance dans la vie politique, la suppression de l’indemnité représentative de frais de mandat des parlementaires, des mesures contre les confits d’intérêts... De réelles avancées votées les deux premiers mois. Il en va de même pour la réforme du Code du travail. 

Retrouvez la suite de l'article ici : https://lepetitjournal.com/londres/alexandre-holroyd-premier-bilan-apres-cinq-mois-de-mandat-163785


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.