Alexandre Holroyd
Alexandre Holroyd

Un ambitieux plan de relance européen porté par la France

Blog

Sous l’impulsion de la France et de l’Allemagne, un accord historique a été conclu le 21 juillet entre les Chefs d’Etats de l’Union Européenne lors du Conseil Européen. Ce plan de relance d’un montant inédit de 750 milliards d’euros, composé de subventions à hauteur de 390 milliards d’euros et de prêts, permettra à l’Union Européenne de se relever de la crise économique et sociale et de conserver sa place de puissance économique et monétaire mondiale.

Dès 2017, dans son discours de la Sorbonne, le Président de la République avait porté son projet pour une Europe souveraine, unie et démocratique, proposant déjà des initiatives pour une convergence sociale avec des critères de conditionnalités pour l’accès aux fonds de solidarité européens. La mutualisation et le partage des risques était une hypothèse que j’avais moi-même encouragé lors de mon rapport sur la gouvernance de la zone euro à l’Assemblée nationale. Cette possibilité, témoin du lien intrinsèque entre les objectifs de renforcement de la responsabilité fiscale des Etats membres et de la solidarité européenne, est désormais actée par les Etats, ce dont je me félicite.

Le plan de relance reflète cette vision française de l’Union européenne portée par le gouvernement et la majorité. La France a pu agir pour l’Union grâce à son travail concerté avec l’Allemagne. La conférence récente entre les deux chefs d’Etat avait permis de concrétiser une vision commune et visionnaire pour l’Europe et de renforcer l’appel à l’action coordonnée voulu par les Chefs d’Etats depuis plusieurs années, qui est devenu d’autant plus nécessaire face à la crise du Covid-19. L’initiative de la France soutenue par l’Allemagne a permis la réalisation de ce plan de relance ambitieux européen.

Cette ambition est visible à travers plusieurs aspects du plan de relance. La France bénéficiera de subventions comprises entre 40 et 50 milliards d’euros, un montant sans précédent qui s’intègre au plan de relance nationale de 100 milliards pour assurer notre relance économique et soutenir les secteurs les plus affaiblis. La sauvegarde de l’emploi, les mesures pour la jeunesse et la transition écologique seront tous réalisés grâce à ces subventions. Les valeurs fondamentales de l’Union : solidarité et écologie, se dégagent du plan de relance par la première levée de dette commune et la mise en avant de l’objectif neutralité carbone 2050.

Le plan de relance c’est l’assurance d’une Union européenne plus solidaire et plus souveraine pour les années à venir.


Articles similaires

Réalisation & référencement Créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.