Alexandre Holroyd

Blog

A la fin du mois d’août, j’ai eu de nouveau l’opportunité de me rendre au Danemark et en Finlande, pays que j’avais déjà visités l’année écoulée, cette fois-ci en compagnie du Président de la République et de trois membres du Gouvernement : Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances, Françoise Nyssen, Ministre de la Culture et Nathalie Loiseau, Ministre chargée des Affaires européennes. Cette visite présidentielle m’a permis de souligner directement auprès de l’exécutif les qualités des modèles danois et finlandais dans divers domaines : emploi, culture, santé, développement durable. Ces modèles sont brillamment portés par les dynamiques communautés françaises, ambassadrices de la culture française et fières de porter les réussites de leur pays d’adoption. J’ai également eu à cœur de renforcer le dialogue entre l’administration française et danoise portant sur la négociation d’une nouvelle convention fiscale bilatérale en accentuant la volonté politique de trouver une solution le plus rapidement possible. L’absence d’une telle convention est une anomalie qui n’a pas lieu d’être entre nos deux pays et j’ai été ravi de voir le Président de la République exprimé publiquement et clairement son soutien pour cette initiative à l’occasion de sa rencontre avec la communauté française.

Nous avons rencontré le Premier ministre, M. Lars Rasmussen, à l’occasion d’une consultation citoyenne à l’université de Copenhague : il s’agissait de pouvoir permettre aux étudiants et aux citoyens de pouvoir échanger leurs points de vue sur l’Europe. Nous devons porter un projet européen fort, renforcé par les consultations citoyennes et les remontées directes des citoyens européens.  Il était important d’être présent et d’écouter les Danois sur ce sujet, car le Danemark est un pays-clé : membre de l’Union Européenne mais hors de la zone euro. Notre délégation française, menée par le Président de la République, a ensuite été invité au dîner d’Etat offert par le couple royal en l’honneur de la première visite d’Etat depuis 36 ans. J’ai été très fier de voir l’engouement de la population danoise pour notre Président et l’intérêt de ce dernier pour les réussites danoises : chômage faible, croissance en hausse et flexisécurité.  

En Finlande, où aucun Président français ne s’était rendu depuis 19 ans, nous avons été accueillis par le Président finlandais Sauli Niinistö et son Premier ministre Juha Sipilä, ainsi que par des parlementaires de l’Eduskunta. Plusieurs dossiers européens que j’avais déjà évoqués en mars dernier avec les Finlandais ont été soulevés, comme l’Europe de la défense et le développement de la zone euro. Ces enjeux sont au cœur de l’engagement européen du Président de la République.

Nous sommes ensuite rendus au cimetière d’Hietaniemi, haut lieu de la mémoire finlandaise, au musée Amos Rex, à la pointe de la création et de l’architecture et à l’université d’Aalto. Ce dernier lieu est très précieux pour comprendre la volonté finlandaise de peser dans le monde de l’enseignement supérieur à travers la création d’une « super-université » pluridisciplinaire et moderne. Au-delà de l’excellence éducative, cette université permet également aux étudiants d’acquérir des compétences variées, complémentaires et professionnalisantes. 


Articles similaires

Réalisation & référencement Créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.